fbpx
Laissez-vous vos pensées négatives vous arrêter?

Laissez-vous vos pensées négatives vous arrêter?

Nos pensées sont le germe des actions que l’on va poser juste après. Sont-elles dynamisantes ou bloquantes pour nous? Est-ce qu’elles nous aident à avancer ou au contraire, nous retiennent?

Saviez-vous que les pensées négatives sont 7 fois plus puissantes que les pensées positives lorsque vient le temps de poser une action… ou de s’abstenir?

 

Effectivement, l’être humain sera porté à écouter ses pensées négatives et stopper net son action en pensant que ses pensées négatives ont raison.

C’est pourtant un piège monumental.

 

Que se passera-t-il si j’écoute ma pensée négative?

Il est primordial d’apprendre à contourner ces pensées négatives qui ne nous apportent rien d’utile dans notre vie autre que :

  • S’autosaboter. Éh oui, on s’empêche d’agir.  Ce faisant, on détruit tous nos espoirs d’accéder à quelque chose de meilleur pour soi.
  • On se compare aux autres. Avez-vous déjà entendu quelqu’un dans votre entourage qui a dit : « Les autres sont meilleurs que moi.  Ce n’est pas la peine que j’essaye » ou encore « Ils ont toutes les ressources pour y arriver, mais pas moi.. À quoi bon essayer? ».
  • On procrastine. C’est le fait de remettre à plus tard une action que nous pourrions faire tout de suite.  Le fait d’attendre nous amène, la plupart du temps, à ne pas du tout réaliser l’action que nous voulions faire.  Les conséquences sont de créer en nous de la honte (on aurait tant voulu le faire, mais nous n’y sommes pas arrivé), de la culpabilité et une estime qui est diminuée.
  • Et bien plus encore.

Ce n’est pas un tableau très reluisant n’est-ce pas?

 

Et si j’écoute mes pensées positives?

C’est ici que l’être humain se construit, évolue et grandit.

C’est en mettant en pratique les actions que nous nous promettons de réaliser que nous augmentons notre estime personnelle.

Pourquoi?  Parce que le fait d’agir démontre que nous avons de l’amour pour nous-mêmes en choisissant de foncer et de surmonter l’obstacle qui nous bloque.

Cet amour pour soi grandit lorsqu’on prend le temps de s’occuper de nous.

En agissant, nous nous envoyons le message que nous sommes une personne importante parce que nous nous écoutons, parce que nous répondons à un besoin ou parce que nous comblons un désir, une attente ou parce que nous réalisons un rêve.

Qui plus est, le fait de réussir l’objectif que nous nous étions fixé augmente notre estime de soi.

Essayez-le : donnez-vous un objectif simple et réalisable.  Comment vous sentez-vous lorsque vous réussissez votre objectif?

  • De la fierté
  • Une énergie positive qui vous envahit
  • Le goût d’aller encore plus loin ou de recommencer.
  • De la joie
  • Du bonheur.

 

Je vous laisse mettre cet exercice en pratique et je vous retrouve pour un prochain article.

 

Avec toute ma bienveillance,

Nancy Simard

Site web

Facebook

Groupe privé LE PHARE

LinkedIN

Instagram

Qu’est-ce que la confiance en soi?

Qu’est-ce que la confiance en soi?

Cet article pose les bases de la confiance en soi du point de vue d’un petit enfant. C’est quoi la confiance en soi? Est-ce que je suis capable moi aussi? Si je ne réussis pas, est-ce c’est parce que je n’ai pas cette confiance comme les autres? Toutes ces questions seront répondues ici.

Dès notre plus tendre enfance, on nous dit : « Aie confiance en toi » ou bien encore   « Fonce, tu es capable de le faire ».  Le jeune enfant ne comprend pas ce que tout cela veut dire.  Alors, il se pose des questions comme : « C’est quoi la confiance en soi? » « Où je peux trouver cette confiance ? Où est-elle cachée? »

 

 

Puis, il cherche comment accéder à cette confiance.  Comme ses proches lui disent si bien, il fonce en se disant qu’il va y arriver. Il prend une grande respiration et il se lance dans l’aventure. Il se dit : « C’est impossible que je manque mon coup, mes parents m’ont dit que j’étais capable.  Je ne peux que réussir ».

 

 

Mais suite à son essai, l’enfant ne réussit pas à atteindre ce qu’il voulait faire. C’est comme une grosse brique qui lui tombe sur la tête et il se demande alors : « Est-ce que c’est possible que moi je n’aie pas cette confiance? Je n’ai pas réussi malgré ce que mes parents disent. Qu’est-ce qui se passe? Est-ce que je suis anormal?  ».

 

 

Vous êtes-vous reconnu dans ce petit enfant? Si oui, n’ayez crainte, vous n’êtes pas anormal et votre situation n’est pas perdue. Vous possédez bien la confiance en vous. Elle fait partie de vous, tout comme la flamme d’un feu éternel qui ne peut s’éteindre. Il suffit de connaître les clés qui vont vous permettre d’ouvrir le coffre qui protège votre feu ainsi que les outils nécessaires pour maintenir votre feu vivant.

 

 

Voici ici quelques MYTHES (des affirmations que nous pensons vraies, mais qui se révèlent être fausses lorsqu’on se penche sur des faits vérifiables) que les personnes peuvent avoir en tête en lien avec la confiance en soi.  Ils sont ici démystifiés.

 

 

Mythe #1: Certains ont la confiance en eux dans leurs gênes tandis que d’autres ne l’ont pas reçue

C’est complètement faux.  Ce n’est pas vrai que des personnes ont plus de chance que d’autres à la naissance en possédant déjà la confiance en soi tandis que d’autres, plus malchanceux, n’ont pas de confiance en elles.  Au contraire, nous avons tous la confiance en nous au départ.  Elle est déjà implantée en nous.

 

À preuve, le petit bébé ne se pose pas la question s’il peut se lever et commencer à marcher, s’il va réussir ou pas. Non. Il se lève et il essaye. Vous comprendrez qu’au départ, le bébé ne réussira pas.  Il va devoir faire de nombreux essais avant même d’être capable de marcher.  Est-ce qu’il se dit: « Éh bien comme je n’ai pas réussi à marcher, c’est peine perdue pour toujours ? » Pas du tout!  Il se relève et il essaye de nouveau. Encore et encore. Puis, encore une autre fois. Lorsqu’il est fatigué, il se repose et il va réessayer un peu plus tard.

 

Alors, faisons comme le petit bébé et gardons en tête que peu importe le nombre d’essais, nous réussirons. Continuons malgré les échecs et les désillusions et voyons la magie prendre forme sous nos yeux !

 

 

Mythe #2 : La confiance en soi, ça s’apprend

C’est faux . N’oublions pas que le bébé possède déjà la confiance en lui dès sa naissance. C’est un outil qui lui est donné à son arrivé sur Terre. Cela veut dire qu’une personne ne peut que retrouver sa confiance en elle  en travaillant cette attitude par le biais d’exercices pratiques et éprouvés.  Ce n’est pas comme si ne l’avait jamais eue; elle est nés avec cette confiance qui a été écorchée au fil du temps.  Elle est donc capable de retrouver cette confiance qui a pu être ébranlée lors d’expériences de vie douloureuses et marquantes.

 

Tout au long de  sa vie, le bébé va renforcer sa confiance en lui au gré des rencontres qu’il fera et des expériences de vie qu’il vivra. À l’inverse, il se peut aussi que sa confiance en lui soit malmenée à cause des personnes malveillantes qui lui diront des choses négatives  ou d’expériences peu concluantes qu’il vivra. Cela aura pour conséquence de diminuer la confiance que la personne a pour elle-même, voire même être détruite selon l’importance de la blessure. Son estime d’elle-même en prendra en coup aussi. Dans ce cas, la personne peut reconstruire sa confiance en elle et il existe des moyens très efficaces pour améliorer la confiance en soi.  Certains vous seront transmis sur ce site web.

 

 

Mythe #3 : « Moi je ne possède pas la confiance en moi et je ne peux rien y changer »

Une autre croyance qui nous bloque !

Chaque personne, peu importe son âge, son point de départ dans la vie, les expériences qu’elle a vécues et son milieu, peut acquérir une meilleure confiance en elle. Malgré ce que l’on entend autour de nous, nous avons le pouvoir et la totale capacité d’atteindre un niveau de confiance en soi que nous désirons avoir.  À l’aide de divers outils puissants et efficaces tels que la visualisation, les auto-suggestions, la pensée positive, la méditation guidée et bien plus encore, la personne pourra renforcer sa confiance en elle et en venir à se sentir solide comme le roc pour affronter tout événement se présentant à elle.

 

 

Définition de la confiance en soi

Suite aux 3 mythes en lien avec la confiance en soi, voyons maintenant sa définition.

La confiance en soi est la capacité d’une personne à faire ce qui lui tient à coeur en utilisant les ressources (compétences, habiletés, connaissances) que la personne possède en elle pour y arriver.

Cette définition semble bien simple, pourtant, elle touche à plusieurs éléments qui ont le pouvoir d’influencer notre confiance en soi. Ces éléments seront traités dans un prochain article.

 

 

 

Conclusion

Pour terminer cet article en beauté, n’oublions pas que la confiance est déjà en nous et cela, depuis notre naissance. Oui, certaines personnes possèdent une confiance en eux inébranlable comme un grand brasier tandis que d’autres auront à la renforcer au cours de leur vie. Quoi qu’il en soit, nous la possédons tous. Nous n’avons pas à l’apprendre, mais bien à l’entretenir tout comme notre maison ou notre jardin.  De plus, nous pouvons la travailler à tout moment dans notre vie. Il n’en tient qu’à nous de décider de se mettre au travail et d’utiliser les bons outils.

J’espère que cet article aura su vous aider par rapport à ce que vous êtes venu chercher sur mon site web. Sentez- vous bien libre de partager cet article avec toute personne qui pourrait avoir besoin de ces informations.

 

 

Facebook : https://www.facebook.com/Nancy.Simard.MaitrePhare/

 

LinkedIn aussi : https://www.linkedin.com/in/nancy-simard-252817114/

 

Sur Instagram : https://www.instagram.com/nan.simard31/

 

 

 

Avec bienveillance,

Nancy Simard, fondatrice de Maître Phare

L’exercice des portes

L’exercice des portes

Cet exercice est fabuleux pour préciser ce qu’on aime et ce qu’on n’aime pas pour chaque sphère de notre vie.

Cependant, pour que l’exercice fonctionne bien, le mental ne doit pas interférer sinon, les réponses seront mécaniques et la personne n’en retirera aucun bienfait.  La personne dit calmer au maximum ses pensées et laisser monter les réponses au lieu de chercher à tout prix à y répondre.

Si rien ne vient, c’est correct.  On ne brusque rien, on ne pousse pas.

Place à l’exercice

Cliquez simplement sur ce lien pour y accéder et le télécharger sur votre ordinateur: Exercice-des-portes-v2

 

Avec toute ma bienveillance,

Nancy Simard, la fondatrice de Maitre Phare

Site web : www.maitrephare.com

Facebook : https://www.facebook.com/Nancy.Simard.MaitrePhare/?ref=bookmarks 

Instagram : https://www.instagram.com/nan.simard31/

LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/nancy-simard-252817114/

Questionnaire en confiance en soi

Questionnaire en confiance en soi

Voici un outil indispensable pour toi ici. Il est le point de départ pour constater ce que nous avons à travailler pour augmenter notre confiance en nous. Malgré son allure ludique, il est hautement pratique parce qu’il met le doigt directement sur nos points faibles qu’il est essentiel d’améliorer pour une confiance solide et indestructible.  À compter de maintenant, sur quels aspects je dois mettre mes énergies pour m’améliorer?

 

 

Cette semaine, un nouvel outil vous est proposé afin d’évaluer à quel niveau se situe votre confiance en vous: il s’agit d’un questionnaire hautement efficace.

 

Avant de commencer, n’oublions pas que la confiance en soi est en fait une attitude que l’humain possède ou développe au cours de sa vie pour atteindre les objectifs qu’il se fixe.

De plus, la confiance en soi fluctue dans les divers domaines de vie de la personne selon les situations qu’elle vit. Cela signifie que la confiance dans sa vie personnelle peut être de 8 sur 10. Cependant, elle peut être de 4 sur 10 en finance ou de 5 sur 10 dans sa vie professionnelle. Vous comprendrez donc que la confiance n’est pas quelque chose de stable tout au long de notre vie.

 

Voici maintenant le questionnaire tant attendu !!

Consigne : Pour chacune des 25 situations présentées, choisissez la réponse qui convient le mieux parmi les 5 choix possibles:

  1. A) En désaccord        
  2. B) Légèrement en désaccord      
  3. C) Ni en désaccord ni en accord        
  4. D) Légèrement en accord      
  5. E) En accord

 

 

 

LES QUESTIONS

 

  1. L’opinion des autres n’influence pas mes choix ni mes actions.

A      B      C     D     E

  1. Mon opinion est toute aussi importante que celle des autres.

A      B      C     D     E

  1. Je suis aussi important que les autres.

A      B      C     D     E

  1. J’accepte autant mes points forts que mes points faibles, mes qualités, mes défauts et mes talents ; tous font de moi la personne unique que je suis maintenant.

A      B      C     D     E

  1. Je suis capable de donner mon opinion devant les autres.

A      B      C     D     E

  1. J’ai des attentes réalistes pour chaque objectif que je me fixe dans ma vie.

A    B    C    D     E

  1.  Je suis capable de déléguer des tâches et des responsabilités aux autres en sachant que le travail sera bien fait.

A      B      C     D     E

  1.  Lorsque je reçois des compliments, je les reçois et je les accepte avec plaisir et humilité.

A      B      C     D     E

  1.  Dans ma vie de tous les jours, je me tiens droite et fière : épaules redressées, la tête haute, le pas assuré et la fierté dans les yeux.

A      B      C     D     E

  1. J’ai le sourire facile.

A      B      C     D     E

  1. Si un nouveau défi ou une nouvelle opportunité se présente à moi, je la saisis même si ça dépasse mes limites actuelles. Je prends le risque d’essayer.

A      B      C     D     E

  1. Je sais reconnaître mes réussites et me féliciter par de petites récompenses.

A    B    C    D    E

  1.  Lorsque je fais des erreurs ou que je ne réussis pas ce que je voulais faire, je suis douce avec moi-même comme un parent aimant.

A      B      C     D     E

  1. Lorsque j’entends ma petite voix intérieure négative, je suis capable de passer par-dessus son message et de continuer sur ma lancée.

A      B      C     D     E

  1. Je ne suis pas intéressante lorsque je parle. Pourquoi les autres m’intéresseraient?

A      B      C     D     E

  1. Je ne me dévalorise pas moi-même par des phrases négatives telles que : « Je suis nulle », « je n’y arriverai pas », « Je ne mérite pas de bonne choses ».

A      B      C     D     E

  1. Si je n’atteins pas l’objectif visé, j’accepte que cette fois, je n’ai pas réussis comme je le voulais. Puis, je me relève et j’essaye à nouveau.

A      B      C     D     E

  1. Même si la situation est négative, je reste positive dans mes gestes et mes paroles.

A      B      C     D     E

  1. Je suis capable de prendre des initiatives dans les différentes sphères de ma vie.

A      B      C     D     E

  1. Je mérite d’être heureuse dans ma vie de tous les jours.

A      B      C     D     E

  1. Je suis capable de prendre mes décisions par moi-même sans me fier sur les autres.

A      B      C     D     E

  1. J’ai l’impression de maîtriser ma vie; elle ne m’échappe pas; je suis en parfait contrôle.

A      B      C     D     E

  1. L’action, ça me connais, je fonce dans tout ce que je fais.

A      B      C     D     E

  1. Je reconnais mes succès.

A      B      C     D     E

  1. Je suis capable de m’encourager dans des situations difficiles.

A      B      C     D     E

 

Maintenant, faites le calcul des points que vous avez obtenus lors de ce test en additionnant les points obtenus à chacune des 25 affirmations:

  1. En désaccord : 0 points.
  2. Légèrement en désaccord : 1 points.
  3. Ni en désaccord ni en accord : 2 points.
  4. Légèrement en accord : 3 points.
  5. En accord : 4 points

 

Voici ici le résultat de votre test : 

  • Entre 0 et 25 points: Votre connaissance de vous-mêmes devient quelque chose qui vous préoccupe puisque vous avez fait ce test. Vous découvrez des points qui se doivent d’être renforcés. Avec de bons outils et une pratique constante et assidue, vous y arriverez parfaitement. Votre succès est juste là à quelques pas. votre transformation vous attend !

 

  • Entre 26 à 50 points: Vous avez commencé votre travail sur vous-mêmes et il y a certains éléments dont vous avez pris connaissance par rapport à vous-mêmes. Cependant, d’autres facettes de vous vous semblent inconnues voire même effrayantes. Ensemble, nous ferons un bout de chemin pour les renforcer. Embarquez dans l’aventure !

 

  • Entre 51 et 75 points: Votre connaissance de vous-mêmes continue de s’affiner. Vous avez fait un beau travail déjà.  Peut-être vous reste-t-il des facettes à découvrir. D’autres articles viendront vous donner des outils pratiques et solides pour vous aider. N’oubliez pas de vous abonner à notre infolettre hebdomadaire pour ne rien rater et continuer votre travail! De plus, je vous propose mes formations en ligne pour vous aider à augmenter votre confiance en vous: https://maitrephare.com/services/les-formations-en-ligne/

 

  • Entre 76 et 100 points: Bravo! Vous semblez avoir déjà un bon bout de chemin de fait dans votre connaissance de vous-mêmes. Plusieurs facettes de vous semblent clairement identifiées et travaillées.  Continuez sur votre lancée; vous ferez encore de belles découvertes. Le travail n’est jamais terminé : c’est l’histoire d’une vie. Sachez que je demeure à votre disposition pour faire équipe avec vous en vous offrant mes services de coaching : https://maitrephare.com/services/le-coaching/

 

Si vous voulez continuer à me suivre, il vous suffit de choisir la méthode que vous préférez:

Facebook

LinkedIn

Sur Instagram

Avec toute ma bienveillance,

Nancy Simard, fondatrice de Maitre Phare

Article à propos de Maître Phare

Article à propos de Maître Phare

J’ai eu une très belle surprise dernièrement : madame Denise Pion de PRONTO PRO m’a approché pour me proposer d’écrire un article à propos de MAITRE PHARE.

Quelle belle occasion de faire connaitre au grand public qui je suis et d’où est venue l’idée de créer MAITRE PHARE qui est très cher à mon coeur.

Pour lire l’article, cliquez sur ce lien: https://www.prontopro.fr/blog/accompagner-les-autres-vers-leur-quete-didentite/

Bonne lecture 🙂

Avec toute ma bienveillance,

Nancy Simard, fondatrice de Maitre Phare

Miss perfectionniste

Miss perfectionniste

La petite histoire de l’entrevue d’embauche

Jeanne est assise en face de la personne qui est en train de la passer en entrevue pour le poste qu’elle convoite depuis des années.  La pression est élevée pour Jeanne qui veut tellement ce travail…


Puis, la question qui tue est posée :

  • Quel est votre principal défaut madame Gontrand?


Avec un sourire qui en dit long, elle répond :

  • Je suis très perfectionniste.


Jeanne croit avoir bien répondu à la question. 


Après tout, la personne qui fait l’entrevue comprendra bien que Jeanne est une personne consciencieuse qui fait un travail de qualité jusqu’à l’atteinte de la perfection. 

Avec elle, le travail sera bien fait de manière assurée.

Cependant, ce n’est pas tout à fait exacte.



LA DÉFINITION DU PERFECTIONNISME

  D’après vous, qu’est-ce que signifie « Être perfectionniste » ?


Selon le dictionnaire Larousse, le perfectionnisme est une recherche excessive de la perfection.

  Dans ce cas, que signifie « la perfection » ?


Toujours selon le dictionnaire Larousse: « Qui n’est pas susceptible d’amélioration ».

Est-ce vraiment le but recherché de ne pas vouloir vous améliorer? Je suis convaincue que non.



COMMENT PEUT ÊTRE INTERPRÉTÉ LE PERFECTIONNISME PAR LE PATRON?

Dans la tête d’un employeur, le message reçu c’est que la personne perfectionniste passera un temps fou à réaliser la tâche demandée jusqu’à être complètement satisfaite du résultat au risque de recommencer plusieurs fois la tâche.

  Mais qu’arrivera-t-il en moment d’urgence dans lequel le travail doit se terminer rapidement?

  Est-ce que la personne perfectionniste supportera bien le stress qui va avec le moment d’urgence?

  De plus, est-ce qu’une personne est capable de faire un travail bien fait sans vouloir viser constamment la lune?

  Est-ce que cet employé est capable d’apprécier ce qu’il produit?



QUELQUES INCONVÉNIENTS À ÊTRE PERFECTIONNISTE

Pour avoir été une perfectionniste profonde qui travaille encore sur cette attitude chez moi, être perfectionniste est bien plus nuisible que positif pour plusieurs raisons :


  1. Je passe un temps incalculable sur la même tâche pour sortir un résultat parfait
    . Mais mon travail est-il vraiment parfait? Pour moi oui, mais pour mes collègues et mon patron non. Donc est-ce que j’ai atteint la perfection? Pas vraiment non.

  2. Je suis nerveuse parce que je ne me donne pas la chance de me tromper le résultat doit être bon en partant. Ouf !  Grosse pression sur les épaules… À long terme, cette nervosité et ce stress ressentit en permanence sont toxiques pour ma santé.

  3. Un autre point, à vouloir tout réussir du premier coup, je repousse la tâche à faire à plus tard : tantôt, demain… jamais. Finalement, à repousser constamment la tâche, je demeure dans l’inaction. Alors, oui, je vais procrastiner. Vous connaissez cette attitude de tout remettre à plus tard pour ne pas le faire au final?



Petit secret 

Petit secret : l’inaction est l’ennemi juré de la confiance en soi.


Pensons-y juste un tout petit instant.


La confiance en soi est basée sur la fierté de réussir ce que l’on entreprend.


Cette réussite agit comme un tremplin pour réaliser une prochaine action et ainsi de suite.


Prenons l’exemple d’une personne qui apprend à tricoter. En premier, elle réussit à tricoter un petit doudou pour son bébé.  WOW !!! Elle se sent tellement fière et elle a le goût de tricoter un foulard pour elle.  Mission réussie. Il est super beau et vraiment chaud. Puis, elle continue avec une tuque pour son chum. Puis…


Alors, lance-toi dans un petit projet qui te tente et que tu penses pouvoir réussir.


Quand tu l’auras réussi, tu ressentiras une fierté puissante qui te poussera à faire une prochaine action et une autre et ainsi de suite.


Finalement, quel est le meilleur moment pour faire l’action que l’on désire réaliser?  MAINTENANT ! On se lève et on commence. C’est parti !



À votre confiance,

Nancy Simard, la fondatrice d’Expert Confiance et de Maitre Phare

Si vous souhaitez poursuivre votre route avec moi, vous pouvez me retrouver sur:

Site web

Facebook

LinkedIn

Instagram

Chaine Youtube

C’est quoi le syndrome de l’imposteur?

C’est quoi le syndrome de l’imposteur?

LE SYNDROME DE L’IMPOSTEUR

Dans notre société actuelle, il est souvent difficile de se voir à notre juste place, de se sentir légitime (que l’on mérite ce que l’on reçoit) dans ce que l’on fait et de se sentir bien dans les projets qui nous tiennent à cœur pour différentes raisons. C’est le syndrome de l’imposteur qui agit dans toute sa puissance !

PEUR DU REGARD DES AUTRES

Tout d’abord, on a peur du regard et du jugement des autres.
Qu’est-ce qu’ils vont penser?
Qu’est-ce qu’ils vont dire si je fais l’idée que j’ai en tête?

Vont-ils penser du mal de moi, que je ne suis pas capable, rire de moi? 

En fait, l’être humain est extrêmement critique face à lui-même bien plus que les autres ne le sont envers lui-même. Est-ce que nous avons des preuves hors de tout doute que ce que nous pensons est véridique à 100%? NON? Alors, arrêtons de nous monter un énorme bateau, nous n’avons aucune preuve de ce que les autres pensent de nous.



JE NE SUIS PAS À LA HAUTEUR

Souvent, les personnes se disent : « Je ne suis pas à la hauteur ».  Moi aussi j’ai longtemps pensé cela de moi. 

Plus je restais accrochée dans cette pensée et plus je restais dans l’inaction. 

Rien ne changeait pas non plus.

Pourtant, lorsque j’ai commencé à regarder la situation sous un autre angle en me disant: « Qu’est-ce que je fais et qui est à la hauteur de mes capacités, mes talents et mes connaissances? »

Je me suis rendue compte que j’avais vécu plusieurs réussites dans ma vie qui allaient m’aider dans mon projet. 

« On peut toujours aider d’autres personnes qui empruntent le même chemin que nous et qui sont sur les escaliers plus bas que nous ».

On n’est pas meilleur, on est seulement un peu plus avancé sur le chemin emprunté et on continue d’évoluer sur celui-ci.

C’est pour cette raison que j’ai élaboré une formation en ligne que les gens suivent dans le confort de leur maison et à leur rythme. Ils peuvent écouter chaque vidéo autant de fois qu’ils le désirent. Ma formation est accessible dans la section « Boutique » sous le nom de « Comprendre et vaincre le syndrome de l’imposteur ». Au total, 12 vidéos vous y attendent en plus des exercices pratiques en lien avec chaque vidéo.   Voici le lien pour accéder à la formation en cliquant sur le lien Formation Comprendre et vaincre le syndrome de l’imposteur




JE SUIS PERFECTIONNISTE

Un autre comportement nuisible, voire néfaste pour toute personne voulant avancer, c’est le perfectionnisme.

« Lorsque je serai plus riche, je pourrai voyager »

ou bien

« Lorsque je serai plus instruite, je vais lancer mon entreprise ».

Des phrases du genre, il en existe des millions.

Le problème avec le perfectionnisme c’est qu’il nous maintient dans l’inaction parce qu’on n’est jamais assez pour aller plus loin. Donc, le défi de tout perfectionniste est de commencer là où il est rendu et de s’améliorer dans l’action.

Pour moi, ça été une marche énorme, étant une perfectionniste très bien entraînée, j’ai dû faire face à de nombreuses peurs. Une marche à la fois j’ai avancé et maintenant, vous pouvez me lire. Je reparlerai du perfectionnisme dans un prochain article.



Donc, voici quelques défis pour nous tous :

  • Aujourd’hui, je prends le temps de cibler des réussites passées, quelle que soit son importance, en lien avec l’action que je désire poser.
  • J’écris tous les points forts que je possède et qui pourraient, de près ou de loin, m’aider dans mon projet. Ainsi, je vais me rendre compte que je possède de très belles ressources.
  • Si je suis perfectionniste, je choisis une petite action imparfaite à poser et dont je sais que je pourrai réussir avec certitude. J’entends des voix : « Ah mais ça ne compte pas, je sais faire ça. » Je répondrai que tout entrainement commence par la base et qu’on augmente ensuite progressivement la complexité. Vouloir aller trop vite, on se pète le nez sur le béton et on abandonne. Allez, une marche à la fois. Même si je sais que je ne suis pas prête, je la fais et je fais réajuster le tir en cours de route. Ainsi, je vais me rendre compte que je peux réussir, quoi qu’il arrive.

Si vous vous reconnaissez dans ces situations que vous ne savez pas comment vous en sortir, sachez que c’est mon travail de coach professionnelle certifiée de vous accompagner sur ce chemin que je connais parfaitement bien et de vous guider vers la sortie pour enfin vivre une vie à la hauteur de vos attentes. Pour plus d’informations, visitez ma section COACHING.

Avec toute ma bienveillance.


Nancy Simard, fondatrice d’Expert Confiance et de Maître Phare


Où me retrouver?
Site web
Facebook
Groupe privé LE PHARE
LinkedIn
Chaine Youtube
Instagram

Chaque petit pas compte

Chaque petit pas compte

ARTICLE 5: UN TOUT PETIT PAS

L’ÊTRE HUMAIN EST UN ÊTRE D’ÉVOLUTION

Il a été créé pour avancersurmonter des obstaclesse dépasser toujours plus et grandir

À titre d’exemple, lorsque l’homme de Cromagnon a décidé de sortir de sa grotte, il a dû trouver des idées ingénieuses pour survivre.  Pas des idées incroyables, gigantesques ou immenses.  Non.  Seulement de nouvelles idées… et les mettre en application.

D’ailleurs, vous connaissez peut-être la citation suivante:

« Si vous faites toujours les mêmes actions, vous obtiendrez toujours les mêmes résultats. »

Cela signifie qu’en essayant la même option une fois de plus la même action, vous obtiendrez au final le même résultat déçevant.  N’ayant pas fonctionné les autres fois, il n’a aucune chance de fonctionner cette fois.

Je vous partage une tranche de vie. 

Lorsque j’étais plus jeune, je n’apprenais pas des erreurs des autres. 

Je voyais les méthodes qu’ils avaient utilisées pour essayer de régler la situation sans y arriver et pourtant, j’essayais moi aussi, exactement la même option. 

Résultat? 

Je me cognais sur le même résultat désagréable. 

Je pensais que parce que c’était moi qui essayais, je réussirais à l’endroit où ils avaient manqué. Je me disais qu’en faisant exactement de la même manière, peut-être que je changerais ce tout petit je-ne-sais-quoi qui ferait tout fonctionner à la perfection. 

J’ai appris avec le temps.

QUOI FAIRE POUR AVANCER?

Lorsque je sens la peur me gagne face à un défi que je souhaite relever, je me dis une seule chose: fais la plus petite action maintenant que tu te sens capable de réaliser.  Puis, je me lance dans cette action à 100%

À ce moment, je remarque qu’en étant dans l’action, mon énergie remonte, mon enthousiasme est plus élevé, je suis plus positive et réaliser de prochains défis me semble plus réalisable et atteignable.

Et vous, quelle est la plus petite action que vous pouvez mettre en application pour continuer d’avancer?

À votre confiance !

Nancy Simard, la fondatrice d’Expert Confiance

Où vous pouvez me retrouver:

Site web

Facebook

Groupe privé LE PHARE

LinkedIn

Instagram

Chaine Youtube

JE SUIS

JE SUIS

Ces deux petits mots « JE SUIS » sont d’une puissance redoutable.  Pourquoi à votre avis?


Plusieurs personnes les utilisent en se disant qu’ils n’auront aucune répercussion sur leur vie.  C’est faux.


Saviez-vous que tout ce qui suit ce fameux « Je suis… » se concrétise réellement?  En d’autres mots, ce que je suis, je le deviens.  C’est mon identité profonde que je forge.  Je m’identifie à ce que je place à la suite du « Je suis ». Que voulez-vous devenir?  Quelle image de vous voulez-vous laisser aux autres? Quelle image voulez-vous présenter au monde?


C’est comme un déguisement d’Halloween que vous enfilez juste avant de partir à la chasse aux bonbons.  Le jour d’Halloween, vous pouvez devenir qui vous souhaitez, prendre l’apparence de ce que vous avez envie, de la personne que vous admirez.  Regardez seulement les enfants déguisés qui prennent les traits de leurs personnages favoris, ils les imitent avec tant de ferveur et de justesse!


Nous faisons de même avec les mots que nous apposons juste après le JE SUIS__________.



Oui mais, les autres disent…


Oui, les autres autour de nous nous disent bien des affaires. Mais est-ce la vérité absolue? 


Chacun mentionne des faits en fonction de leurs croyances personnelles et de leurs peurs.


Cependant, la personne qui vous connaît le mieux c’est vous


Si vous savez que vous n’êtes pas timide, pourquoi « acheter » cette description de vous qui n’est pas réelle?


Oui, les autres voudront nous faire croire certains faits, nous faire coller à la peau une réputation ou une façon d’agir qui ne correspondra pas nécessairement à ce que vous êtes au plus profond de vous. 


Parfois, ils le feront parce qu’ils ont trop peur de ce que vous tentez de réaliser, ils sont jaloux parce qu’ils n’osent pas faire l’action que vous êtes sur le point d’entreprendre ou bien… ils vous admirent pour ce que vous faites, mais ils ne voudront pas le dire.


Seul vous avez le pouvoir d’être ce que vous voulez réellement.



Oui mais je ne peux pas devenir ce que je souhaite, j’ai fait telle erreur dans ma vie


Il est vrai que nous avons tous fait des erreurs dans notre vie.  Certaines étaient plus petites que d’autres, certaines ont eu plus d’impact que d’autres dans notre vie.  J’en conviens.


Seulement, vous laisserez-vous submerger par le passé et contrôler par lui jusqu’à la fin de votre vie? 

Vous avez le droit de vous améliorer et de repartir à neuf parce que vous avez appris de cette situation.


Voici un truc que je vous partage et qui m’aide lorsque je retombe dans cette pensée : j’apprends à me séparer de ce que je suis véritablement versus des actions que je porte. Ces actions ne définissent en rien qui je suis.  Je ne suis pas l’action ou l’émotion vécue en soit.  Je la vit dans mon corps, mais je ne suis pas elle.


Décidez ce que vous souhaitez devenir et passez à l’action.


Les autres vous jugeront peut-être.  Et alors?  S’ils le font c’est qu’ils voient votre évolution, ils voient le changement que vous avez OSÉ faire dans votre existence.  Laissez-les parler. 


L’important c’est que vous soyez fier de la personne que vous êtes, la personne que vous vous créez un jour à la fois.


Maintenant, faites ce petit exercice pour que vous preniez conscience de l’image que vous avez de vous-mêmes.  N’ayez pas peur de vous dire les vraies affaires.  Ici, ce n’est pas le temps d’être humble en diminuant qui vous êtes.  Laissez sortir les belles facettes de votre personnalité.   Oui, ça peut faire peur de se montrer tel que nous sommes, mais nous devenons tellement plus solide lorsque nous nous voyons vraiment dans toutes les parcelles de notre être!  Laissons immerger la lumière pour éclairer le monde avec nos forces et nos talents!


Complétez chaque tiret en commençant chaque fois par « Je suis … ».

Je suis :


Bonne réflexion!



À votre confiance !

Nancy Simard, la fondatrice d’Expert Confiance

Où me retrouver?

Site web

Facebook

LinkedIn

Instagram

Chaine Youtube

JE MUSCLE MA CONFIANCE

JE MUSCLE MA CONFIANCE

La période estivale est le meilleur moment pour se reposer, faire le plein d’énergie, s’amuser et profiter de la vie.


C’est aussi le meilleur moment pour en faire de même avec notre confiance.



SE REPOSER

Oui, la confiance est une attitude corporelle qui se travaille constamment.


Il serait faux de penser qu’en obtenant un résultat souhaité à un moment précis de notre vie, nous n’aurons plus jamais à la travailler par la suite.  Au contraire, la confiance se travaille tous les jours pour se maintenir.


Par contre, il est essentiel de s’offrir des pauses de temps en temps pour se reposer et repartir en force par la suite. Le corps a besoin de calme, de moments dans lesquels il peut se relâcher et souffler un peu. C’est ainsi qu’il se regénère.  Il en va de même pour la confiance.



QU’EST-CE QUI VA SE PASSER AU NIVEAU DE MA CONFIANCE?

En arrêtant de vouloir toujours l’améliorer et de toujours pousser pour qu’elle soit optimale, je vais accepter que ma confiance en soit au point où elle en est maintenant.  Vous aurez bien compris qu’il s’agit d’une forme de lâcher prise.  La pression tombe; on n’a plus à atteindre un point à tout prix.


À ce moment de repos, c’est le meilleur moment de seulement prendre conscience de notre niveau de confiance dans toutes les sphères de notre vie :

  • Où se situe mon niveau de confiance dans ma sphère personnelle?
  • Où se situe mon niveau de confiance dans ma sphère professionnelle?
  • Où se situe mon niveau de confiance dans ma sphère financière?
  • Où se situe mon niveau de confiance dans ma vie sociale?
  • Où se situe mon niveau de confiance dans ma sphère santé?
  • Où se situe mon niveau de confiance dans ma sphère apprentissage?


En d’autres mots, je prends conscience à quel stade ma confiance se situe pour chaque sphère.  Il existe des exercices pour faire cela.


FAIRE LE PLEIN DE CONFIANCE


Comment y arriver? Voici trois (3) conseils 

Premier conseil

Tout d’abord, reconnaissez les bons coups que vous avez réussis.


Peu importe leur importance. 


Cela signifie que tout bon coup compte.


Pourquoi faire cela?  En reconnaissant nos réussites, notre confiance augmente aussi à une vitesse fulgurante.



Deuxième conseil

Sachez ce que vous voulez dans chacune des sphères de votre vie.

Amusez-vous à prendre une feuille et à noter vos rêves, vos ambitions, vos espoirs, vos attentes pour chacune des sphères énumérées ci-haut.  Je vous invite à le faire à tête reposée et lorsque vous vous sentirez calme.  Pourquoi?  Les éléments qui sont réellement importants pour vous monteront plus facilement. Vous pourriez être impressionné par ce que vous noterez sur la feuille.


Troisième conseil

Travaillez de concert avec vous-mêmes. Pourquoi je dis cela?  Parce que l’être humain à la base, a un très grand besoin de plaire aux autres et d’être aimé et reconnu. Il fera donc tout en son pouvoir pour que ses actions soient acceptées par les autres pour ne pas être rejeté en faisant parfois fi de ce qu’il veut vraiment dans le but de ne pas être rejeté.


Pourtant, il faut prendre en considération que la seule personne avec qui nous vivrons 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et ce, jusqu’à la fin de la vie : c’est nous!


Pourquoi donc ne pas nous demander :

https://www.expertconfiance.com/images/Ampoule-idee.jpeg

  Si je fais cette action, est-ce qu’elle me comble totalement?

https://www.expertconfiance.com/images/Ampoule-idee.jpeg

  Est-ce que je suis bien avec cela?

https://www.expertconfiance.com/images/Ampoule-idee.jpeg

 Est-ce qu’elle respecte parfaitement mes valeurs profondes?


Si oui, je fais cette action.


Ainsi, je ressens une profonde satisfaction, un bien-être intérieur, une estime de moi renouvelée et en hausse ainsi qu’une confiance plus stable et plus forte. Essayez-le et écrivez-moi ici les changements qui surviendront dans votre vie.



S’AMUSER

Je vous propose ici un jeu très intéressant qui fera augmenter votre confiance en vous de manière exponentielle et j’ai nommé : Le jeu du faire comme si.  Le connaissez-vous?

Il s’agit de se choisir un modèle de personne qui, a vos yeux, a une forte confiance en elle, de bien l’observer pour déceler les critères qui font qu’elle a une forte confiance et de s’amuser à appliquer ces critères dans sa propre vie comme si c’était une jeu. Au départ, on fait semblant, mais peu à peu, vous allez intégrer ces critères et ils en viendront à faire partie de votre quotidien.



PROFITER

Après avoir mis en application les conseils énumérés ci-haut, c’est le moment de profiter d’une confiance renouvelée et plus forte qu’avant.



À votre confiance !

Nancy Simard, la fondatrice d’Expert Confiance

Où me retrouver?

Site web: https://maitrephare.com

Facebook

Groupe privé LE PHARE

LinkedIn

Chaine Youtube